Chevrolet Captiva

Print Print   |  Send Email  |  Word   Share Add This  

Le nouveau Captiva : plus actuel, plus puissant et plus affirmé

  • Trois nouveaux moteurs, de nouvelles boîtes manuelles et automatiques six vitesses
  • Ligne renouvelée, plus dynamique, à la personnalité Chevrolet mieux marquée
  • Habitacle revu dans le sens de la qualité
  • Aide au démarrage en côte, frein à main électrique et caméra de recul
  • Polyvalence : sept places de série, deux ou quatre roues motrices
  • Chevrolet, l’inventeur d’un segment en pleine expansion, le SUV

Louis Chevrolet serait fier du dernier-né des SUV, le nouveau Captiva. Le véritable SUV compact de Chevrolet subit un profond renouvellement pour 2011. Son esthétique est revue pour lui donner une allure plus résolue et plus dynamique. Il dispose dorénavant d’une gamme de moteurs bénéficiant des dernières évolutions, au profit de la puissance et de la sobriété, d’un châssis revu sur le plan du confort et de la tenue de route et d’un habitacle plus haut de gamme.

Chevrolet est l’inventeur du SUV, dont le premier exemplaire a vu le jour au début des années 30 avec le mythique Suburban. C’est un modèle qui dure maintenant depuis plus de soixante-dix ans et dont le succès est toujours aussi vif aujourd’hui aux États-Unis.

« Le Captiva offrait déjà une large palette de choix, en proposant cinq ou sept places et deux ou quatre roues motrices, » commente Wayne Brannon, président et directeur général de Chevrolet Europe. « Le Captiva 2011 dispose de trois nouvelles motorisations accouplées à une nouvelle boîte six vitesses : un V6 essence 3,0 litres 258 ch ou un 2,2 litres turbodiesel décliné en deux puissances. »

S’il a beaucoup progressé et évolué, le nouveau Captiva conserve néanmoins les atouts de son système d’assises modulable en gradin sur trois rangs, qui lui permettent d’accueillir confortablement jusqu’à sept passagers et son système de transmission intégrale piloté électroniquement, qui répartit la puissance en fonction des besoins.

« Quand le premier Captiva a été commercialisé fin 2006, il a marqué un tournant pour la marque, et a montré clairement que Chevrolet ambitionnait de devenir un acteur incontournable sur le marché très concurrentiel de l’Europe. Durant ces quatre années, le Captiva a permis à de nombreuses personnes de faire connaissance pour la première fois avec la marque Chevrolet. Ces nouveaux propriétaires ont été séduits tout particulièrement par le design, la qualité et la grande polyvalence du véhicule », poursuit Wayne Brannon.

Le Captiva, dans l’esprit du temps

L’atout d’un véhicule comme le Captiva est qu’il peut parfaitement servir à aller faire ses courses un jour, emmener jouer la moitié d’une équipe de foot le lendemain, et puis servir à se balader en forêt ou sur la plage le week-end venu.

C’est ce genre de polyvalence moderne, une voiture à qui rien ne fait peur, qui résume la philosophie du Captiva. C’est pourquoi il ne séduit pas seulement une clientèle familiale, mais aussi tous ceux qui recherchent une alternative à la berline classique quatre ou cinq portes, un véhicule qui révèle leur style de vie.

Wayne Brannon, président et directeur général de Chevrolet Europe, pense que le temps est venu pour le nouveau Captiva de conquérir de nouvelles parts de marché. « Le nouveau modèle est une voiture parfaitement en phase avec son époque. Il est conçu, c’est certain, pour les besoins quotidiens d’une famille, mais il s’adresse aussi à tous ceux qui cherchent à s’évader et qui ont gardé l’esprit d’aventure. C’est tout l’esprit d’un SUV comme le Captiva, il affirme une part de votre personnalité et prolonge votre style de vie. Le nouveau Captiva incarne aussi toute la philosophie de Chevrolet, en ce sens qu’il transcende le statut social ou la profession et, nous le pensons, s’adresse à des gens de toutes les conditions sociales. »

En Europe, le Captiva s’est vendu à environ 120.000 exemplaires depuis la fin 2006, et son succès ne s’est pas cantonné à un pays : les ventes ont été fortes en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Turquie, en France et en Grande-Bretagne. La popularité du segment des SUV ne montre aucun signe de faiblesse : en 2005, le SUV représentait 6,2% de l’ensemble du marché européen, et à fin octobre 2010 sa part du marché avait explosé pour atteindre presque 10%. En Europe de l’ouest et du centre, le segment représente 9% de toutes les ventes, comparable dorénavant aux segments des berlines moyennes et des minis. Il y a seulement quelques années, ces segments éclipsaient totalement les ventes de SUV.

Une ligne forte

Le Captiva a conquis le public grâce à sa ligne, et sur le nouveau modèle, elle est simplement encore plus réussie. Certaines modifications ont un impact visuel immédiat quand on voit l’avant du nouveau Captiva : le capot remodelé reçoit des galbes nettement plus marqués, la calandre est plus imposante avec sa double ouverture, portant fièrement le logo Chevrolet en son centre, les phares sont prismatiques et des répétiteurs de clignotants sont intégrés dans les rétroviseurs extérieurs. Toutes ces caractéristiques appartiennent au monde du haut de gamme, et contrastent avec le prix concurrentiel du Captiva.

Suivant le mouvement des ailes avant, les ouïes d’aération latérales adoptent dorénavant une forme plus anguleuse pour souligner le caractère sportif du nouveau Captiva. Mais la ligne qui court du montant de pare-brise jusqu’à l’arrière a été conservée pour garder le beau profil du Captiva, caractérisé par une ligne d’épaulement subtilement ascendante. Tous ces changements du design contribuent à conférer au Captiva une personnalité plus forte et plus sportive, mais ils lui permettent aussi d’être immédiatement perçu comme un membre de la nouvelle gamme Chevrolet.

Les passages de roues plus marqués et plus musculeux pourront accueillir des tailles de jantes allant de 17 à 19 pouces. Ils terminent en beauté l’aspect extérieur du Captiva, qui s’enrichit d’une nouvelle gamme de coloris.

« L’élément essentiel qui ressort du nouveau dessin du Captiva est la détermination, » commente Taewan Kim, Vice-président GM pour le Design, chargé du projet Captiva. « Les modifications que nous avons apportées au profil avant donnent au nouveau Captiva une orientation bien plus sportive et une forte personnalité. Nous avons voulu ne rien perdre de l’esprit du design originel, tout en lui donnant une allure plus forte et plus sophistiquée. Le Captiva a de la présence, mais sans sembler trop grand. Il montre qu’il a des possibilités, tout en restant compact. »

Puissance et sobriété : quatre nouveaux moteurs

C’est sous le nouveau capot du Captiva que sont intervenues les évolutions qui ont la portée la plus importante. Pas moins de quatre nouveaux moteurs sont disponibles, associés à de nouvelles boîtes six vitesses, manuelle ou automatique. Ils donnent au Captiva souplesse, nervosité et sobriété et font du nouveau Captiva l’un des SUV compacts les plus puissants du marché européen.

La nouvelle gamme de motorisations, composée d’un moteur essence 3,0 litres, et deux déclinaisons du turbodiesel de 2,2 litres, intègre de nombreux raffinements techniques destinés à offrir un équilibre optimal entre puissance et sobriété.

Doté du nouveau moteur essence V6 3 litres de 258 ch avec injection directe et calage de soupapes variable, fort d’un couple de 288 Nm – moteur dont l’arrivée est prévue pour le second semestre 2011 – le Captiva devient l’un des SUV compacts les plus puissants du marché. Sa puissance est impressionnante, avec une vitesse de 198 km/h et un temps d’accélération de 8,6 secondes pour le 0 à 100 km/h. Sa consommation en cycle mixte est de 10,7 l/100 km. A partir de la fin du printemps 2012, le système Start/Stop deviendra un équipement de série sur les versions dotées d’une transmission manuelle.

Beaucoup de clients s’orienteront sur un diesel, et pourront profiter des dernières avancées techniques dans le domaine de la technologie et du rendement. Le nouveau bloc 2,2 litres sera disponible en deux puissances, 163 ou 184 ch. Ce moteur de dernière génération est un quatre cylindres suralimenté à double arbre à cames en tête (2ACT) disposant d’un système d’injection common rail haute pression et d’un turbo à géométrie variable (TGV) avec échangeur d’air.

L’abaissement du taux de compression, par rapport aux générations de diesels précédents, a permis au nouveau Captiva de délivrer une puissance plus élevée tout en réduisant les émissions. Les niveaux d’émission de CO2 des moteurs sont en dessous des seuils de taxation importante du CO2, ce qui se traduit par des économies potentielles pour le client.

Les chiffres de performances du nouveau Captiva équipé du moteur 163 ch donnent un temps de 9,9 secondes pour le 0 à 100 km/h et une vitesse maxi de 189 km/h. Avec la version 184 ch, le 0 à 100 km/h est accompli en 9,4 secondes et la vitesse maxi est de 200 km/h. La consommation pour les deux versions en cycle mixte est proche, avec 6,4 l/100 km pour le 163 ch 2WD contre 6,6 l/100 km pour le 184 ch 4WD. Les émissions sont également semblables, 170 g/km pour le 163 ch et 174 g/km pour le 184 ch.

Les nouveaux groupe motopropulseurs du Captiva se distinguent aussi par l’arrivée d’une nouvelle boîte automatique six vitesses. La nouvelle boîte automatique peut être utilisée en mode complètement automatique, ou si le conducteur le préfère, en manuel grâce au système Driver Shift Control (DSC).

La nouvelle boîte automatique comprend une grande plage de démultiplications des rapports, pour optimiser le compromis entre performances et sobriété. Ainsi, si le premier rapport est « court », pour favoriser les démarrages, la sixième vitesse est « longue » pour abaisser le régime moteur à grande vitesse, ainsi que la consommation et les bruits.

Il est également possible d’avoir une boîte manuelle six vitesses sur les deux turbodiesels 2,2 litres.

Les réglages châssis du nouveau Captiva ont été revus pour améliorer la dynamique du véhicule, au bénéficie du comportement en virage, de la stabilité et de la précision de conduite. Disposant en série du contrôle de trajectoire ESC (Electronic Stability Control), de l’antipatinage TCS (Traction Control System) et de l’assistance au freinage d’urgence BAS (Braking Assist System), le Captiva offre un niveau élevé de sécurité.

La direction à contrôle électronique, asservie à la vitesse, exige moins d’effort au volant du conducteur et offre une précision supérieure. Le dispositif d’aide au démarrage en côte HSA (Hill Start Assist) est monté pour la première fois sur le Captiva. Il maintient le véhicule sur des pentes de 3% ou plus pendant 1,5 seconde dès que la pédale de frein est relâchée, pour aider à effectuer un démarrage plus doux et plus sûr.

Le turbo-diesel 2.2 litres de 163 ch est disponible en version 2 ou 4 roues motrices tandis que la version 184 ch n’est proposée qu’en version 4WD. Le nouveau Captiva conserve son système de transmission intégrale active sur demande, une solution efficace et environnementale : en conditions normales, le véhicule est entrainé par ses roues avant. Il n’utilise la transmission intégrale – activée automatiquement par l’intermédiaire d’un embrayage électronique – que lorsqu’il est nécessaire d’avoir plus de traction, dès que par exemple le revêtement est glissant ou en côte.

Quand les quatre roues motrices fonctionnent, la puissance est répartie automatiquement entre les essieux avant et arrière, jusqu’à un rapport de 50-50. En dehors du patinage des roues, le système prend en compte également le régime moteur, la vitesse du véhicule, le lacet et l’angle de direction. Le système de transmission 4x4 est totalement intégré au fonctionnement de l’ABS et de l’ESC, afin d’augmenter encore la maitrise.


Résumé des principales caractéristiques des motorisations

Cylindrée Puissance (kW/ch) Couple Accélérations
0-100 km/h
Vitesse Consommations (cycle mixte)
2.2 D 184* 135/184 à 3.800 tr/mn 400 Nm à 2.000 tr/mn 9,4 s (9,8) 200 km/h (192) 6,4 l/100km (7,5)
2.2 D 163* 120/163 à 3.800 tr/mn 350 Nm à 2.000 tr/mn 9,9 s (10,8) 189 km/h (184) 6,4 l/100km (7,5)
3.0 V6 190/258 à 6.900 tr/mn 288 Nm à 5.800 tr/mn 8,6 s 198 km/h (10,5) l/100km


*Chiffres de la version 4x2.
Entre parenthèses, chiffres en boite auto.


Refonte importante pour l’intérieur

En montant à bord du nouveau Captiva, conducteur et passagers seront toujours aussi bien accueillis dans un habitacle clair et généreux, avec un nombre d’espaces de rangements qui figure parmi les meilleurs de la catégorie et avec la possibilité d’avoir cinq ou sept places. Le volume du coffre avec la troisième rangée de sièges rabattue est de 769 litres (477 litres jusqu’à la ligne de vitrage), et avec la deuxième et la troisième rangées rabattues, il est de 1.577 litres (942 litres jusqu’à la ligne de vitrage).

Revu dans le sens de la qualité, l’habitacle du Captiva propose dorénavant de nouveaux habillages. Les tissus et les décors, tout comme le cerclage métallisé des compteurs, confèrent à la voiture un aspect nettement plus haut de gamme. Les designers ont mis à profit certains des éléments figurant sur d’autres nouveautés Chevrolet, tels que le rétro-éclairage des compteurs en bleu ou le dessin enveloppant de la planche de bord, qui se fond dans les contreportes du conducteur et du passager, dessinant ainsi la double alcôve caractéristique de Chevrolet.

Des espaces de rangements supplémentaires ont été implantés, qui participent à la sensation d’habitabilité et à la fonctionnalité ; c’est ainsi par exemple que le nouveau Captiva bénéficie du système de frein à main électrique HSA, qui supprime l’effet de recul lors des démarrages en côte : l’espace libéré a pu être mis à profit pour offrir plus de rangement dans la console centrale, et y monter deux porte-gobelets.

La sécurité passive est bien prise en charge avec le montage de six airbags – double airbags frontaux et latéraux pour le conducteur et le passager avant, et airbags rideaux pour les passagers latéraux – et de ceintures de sécurité à trois points avec prétensionneurs et limiteurs d’effort aux places avant. Des montures Isofix sont prévues aux places latérales de la deuxième rangée pour le montage facile et sûr de sièges bébé.

Le système audio du nouveau Captiva comprend une prise auxiliaire et une fonction Bluetooth, et dispose en série de commandes au volant. Un système de navigation avec écran sept pouces est disponible, avec cartographie européenne et caméra de recul arrière intégrée pour faciliter les manœuvres de stationnement. Les haut-parleurs ont été repositionnés dans les portes. Les passagers apprécieront la nouvelle qualité audio du système grâce au travail accompli par les ingénieurs sur l’acoustique intérieure : ils ont renforcé l’isolation du pare-brise, des portes et du ciel de pavillon, ce qui a eu pour conséquence de minimiser les bruits de roulement, de vent et de moteur.

Chevrolet – l’inventeur du SUV

Chevrolet a une expérience indiscutable de la conception des SUV. Si 2011 marque le lancement de son dernier SUV avec le nouveau Captiva, Chevrolet a fêté l’an dernier en 2010 les 75 ans de production du mythique Suburban, considéré comme le tout premier SUV, et dont le lancement remonte à 1935.

Le Suburban 2010 badgé 75ème Anniversaire que Chevrolet a lancé aux USA ne partage évidemment plus grand-chose avec la version d’origine (sur laquelle on pouvait avoir, en option, une radio, un chauffage et des pare-chocs arrière). Mais ce premier SUV pouvait déjà accueillir 8 personnes et disposait de sièges faciles à enlever pour libérer un grand espace de chargement. Sur ce point, le Suburban est demeuré fidèle à sa vocation pendant plus de sept décennies et des générations peuvent témoigner qu’un Suburban est capable de transporter en toute sécurité des passagers et leurs bagages.

Le nouveau Captiva poursuit la tradition Chevrolet de fabriquer des SUV innovants à bon rapport qualité-prix. Il offre des moteurs puissants et sobres, la possibilité de disposer de quatre roues motrices, une modularité qui lui vaut d’accueillir jusqu’à sept passagers et une qualité de finition qui n’a pas de répercussion sur son prix.

Le lancement en Europe interviendra au printemps 2011.

* Les chiffres de performances et de consommation sont ceux de la version manuelle 4x2.

 

Technique & Tarifs

Chevrolet Captiva - Fiche techniques et équipements