Chevrolet Camaro Cabriolet Concept

Print Print   |  Send Email  |  Word   Share Add This  

La Chevrolet Camaro Cabriolet prototype dévoilée au Salon de Détroit 2007

Le prototype Chevrolet Camaro cabriolet a été dévoilé lors du Salon automobile international de Détroit 2007, le NAIAS (North American International Auto Show) à l’occasion du GM Style, une manifestation exclusive et branchée où se mêle le monde des stars, de la couture et de l’automobile. Chevrolet a déjà annoncé ses objectifs de production pour la Camaro, qui arrivera sur le marché en 2009 aux Etats-Unis. La version cabriolet de série arrivera un peut plus tard la même année.

Le prototype Camaro cabriolet est basé sur le concept Camaro originel, et ne subit que des transformations mineures destinées à en faire une voiture découverte. Il reprend les dimensions extérieures du prototype Camaro (longueur 4.730 mm, largeur 2.022 mm, hauteur 1.344 mm), même si l’entourage de pare-brise du cabriolet, traité en aluminium poli, subit quelques modifications pour pouvoir recevoir la capote souple. La Camaro cabriolet prototype est animée par un V8 bourré de couple qui envoie directement la puissance aux roues arrière par l’intermédiaire d’une boîte manuelle. Elle est également dotée d’une suspension à quatre roues indépendantes et d’un freinage à quatre disques.

Comme le concept Camaro, le prototype de Camaro cabriolet affiche une ligne forte et actuelle chargée de tout le passé historique de la marque. La ligne reprend donc des proportions classiques, avec grand capot et arrière court, des voies larges et des roues repoussées dans les coins. Même à l’arrêt, la voiture semble vouloir se confronter au bitume des petites routes.

D’autres détails caractérisent son design :

  • Un capotage venant refermer le puits de capote
  • Des projecteurs “Halo” à anneaux lumineux
  • Des feux arrière à diode
  • Un troisième feu stop à diode dans le spoiler arrière
  • Un portillon d’essence type compétition
  • Une prise d’air dans le capot reprise de la Corvette Z06
  • Des ouïes latérales dans les ailes arrière évocatrices du passé

La laque nacrée trois couches Hugger Orange du prototype Camaro cabriolet est une évolution contemporaine d’une teinte qui fut pour la première fois proposée en 1969. Elle est agrémentée de deux bandes couleur bronze très sport. L’interprétation moderne d’une teinte classique rehaussée d’un accent plus sombre permet d’évoquer le passé de la Camaro, tout en affichant un faste et une luxuriance complètement modernes.

La Camaro cabriolet prototype repose sur des jantes de 21 pouces à l’avant et de 22 pouces à l’arrière. Les jantes ont des voiles très encastrés, cinq branches et leurs sections centrales sont noires, avec des arêtes chromées. Elles sont en outre rehaussées d’un filet orange sur leur pourtour extérieur. Ces jantes noires se marient parfaitement avec le bronze métal des bandes de la carrosserie.

Un habitacle inspiré

A l’intérieur, la Camaro cabriolet dispose d’un habitacle simple mais bien conçu offrant des finitions rappelant le monde de la performance, et bien évidemment aussi la Camaro de première génération. Une nouvelle harmonie contrastée vient souligner l’ambiance de plein air du cabriolet, particulièrement lorsque la capote est abaissée.

Les assises de sièges sont traitées en cuir couleur platine et voient leurs flancs habillés d’Alcantara®, tandis que les dossiers noirs offrent un excellent maintien. L’utilisation d’une couleur plus claire pour la surface d’assise est un rappel de la façon dont on traitait les intérieurs autrefois. Mais pourtant la modernité est bien présente dans l’habitacle, avec des touches de laque platine venant enrichir des détails des contreportes et de la planche de bord.

Comme sur le coupé prototype Camaro, le cabriolet dispose d’une planche de bord tirant son inspiration des Camaro de première génération (1967 - 1969), reprenant notamment le concept de compteurs ronds profondément nichés dans des alvéoles carrées. Les compteurs ont un relief très marqué, avec un fond blanc sur lequel se détachent des aiguilles rouges.

Le traitement de l’habitacle révèle le soin apporté à sa réalisation et aux détails. Le volant à trois branches adopte une forme profondément tulipée, et les sièges avant sont arrimés au centre – plutôt que sur les côtés – pour soigner l’apparence.

« La Camaro a toujours incarné un sentiment bien ancré chez les Américains, pour qui le style et les performances ne doivent pas être réservés qu’aux plus riches, » explique Brian Smith. « La Camaro a toujours représenté la sportive universelle, et ces nouveaux prototypes apportent la preuve que cette démarche est toujours bien adaptée à une nouvelle génération. »

Chevrolet Camaro Convertible Concept

  Plus d'images