Corvette Stingray 2014 de Chevrolet

Print Impression   |  Send Email  |  Word   Share Ajouter Ceci  

Caractéristiques d’intérêt

  • Versions coupé et cabriolet construites sur un tout nouveau cadre en aluminium léger
  • Nouveau moteur V8 LT1 de 455 ch (339 kW) et d'un couple de 460 lb-pi selon les estimations
  • Toute nouvelle boîte manuelle à sept vitesses avec technologie Active Rev Matching
  • Sélecteur de mode de conduite qui adapte 12 caractéristiques du véhicule à l'environnement du conducteur
  • Capot en fibre de carbone de série sur toutes les versions et panneau de toit amovible sur le coupé, qui procure un formidable rapport poids-puissance

Informations sur les produits

LE RETOUR DE LA STINGRAY : LA CORVETTE 2014 DE CHEVROLET

Chevrolet redéfinit la performance moderne avec la toute nouvelle Corvette Stingray. Seule une Corvette, avec son parfait équilibre entre technologie, design et performances, peut arborer l'emblématique désignation Stingray.

Avec sa puissance estimée à 455 ch (339 kW) et son couple de 460 lb-pi (624 N.m), la Corvette Stingray 2014 est la Corvette de série la plus puissante jamais produite. C’est aussi la Corvette de série la plus performante de tout les temps, avec une accélération de 0 à 100 km/h en moins de quatre secondes et une adhérence en virage de plus de 1 g.

La nouvelle Corvette Stingray devrait afficher une meilleure consommation par rapport à sa devancière qui affiche actuellement 13,6 L/100 km sur route.

« Comme la Sting Ray 63, les meilleures Corvette allient des performances inégalées, une technologie dernier cri, un design époustouflant et un agrément de conduite exceptionnel » de déclarer Mark Reuss, président de General Motors Amérique du Nord. La nouvelle Corvette va encore plus loin, grâce aux progrès accomplis en matière de design, de technologie et d'ingénierie. »

Cette toute nouvelle Corvette Stingray ne possède que deux pièces en commun avec sa devancière. Elle intègre une structure et un châssis entièrement nouveaux, un nouveau groupe propulseur qui s’appuie sur la technologie et son design extérieur et intérieur ont été entièrement revus.

Le coupé et le cabriolet Stingray partagent un réglage du châssis et des technologies de performance identiques, de même qu'un poids à vide quasi similaire, les seuls changements structuraux se limitant aux aménagements apportés pour la capote repliable et au repositionnement des fixations de ceinture de sécurité.

Parmi les points saillants de la Corvette Stingray notons :

  • Intérieur composé de fibre de carbone véritable et d'aluminium et offrant un habillage de cuir fait main, deux nouveaux choix de sièges – chacun d'eux dotés d'un cadre léger en magnésium procurant un soutien exceptionnel.
  • Dispositifs de conduite technologiquement perfectionnés, dont un sélecteur de mode de conduite à cinq positions qui adapte 12 caractéristiques du véhicule à l'environnement du conducteur et une nouvelle boîte de vitesses manuelle à sept rapports avec dispositif Active Rev Matching qui anticipe le passage de vitesse et adapte le régime moteur pour des changements de vitesse toujours parfaits.
  • Tout nouveau moteur V8 de 6,2 L LT1 qui regroupe des technologies avancées, dont l'injection directe, la gestion active du carburant, la distribution à calage variable en continu et un système de combustion avancé offrant plus de puissance tout en réduisant la consommation de carburant.
  • Utilisation de matériaux légers, dont un capot en fibre de carbone et un panneau de toit amovible sur le coupé; des ailes, portes et panneaux de custode en composite; des panneaux de dessous de carrosserie en nanocomposite de carbone et un nouveau cadre en aluminium permettent de transférer le poids vers l'arrière pour atteindre l'équilibre optimal 50/50 et procurer un formidable rapport poids-puissance.
  • Extérieur galbé comportant un éclairage avancé à décharge à haute intensité et à diodes électroluminescentes et un aérodynamisme testé en course qui offre une faible traînée, pour l'efficacité, tout en exhibant des accessoires de performance visant à accroître la stabilité et les performances sur piste.
  • Toute nouvelle capote à commande entièrement électronique pouvant être abaissée au moyen de la télécommande.
  • Groupe performance Z51 pour la piste comprenant : un différentiel électronique à glissement limité, un circuit d’huile à carter sec, un freinage intégral, un refroidisseur de différentiel et de boîte de vitesses, ainsi qu'un groupe aérodynamique exclusif qui améliore davantage la stabilité à haute vitesse.

La nouvelle Corvette Stingray sera construite à l'usine d'assemblage GM de Bowling Green (Kentucky), qui a entrepris un programme de modernisation de 131 millions de dollars, dont environ 52 millions pour l'atelier de carrosserie où le cadre d'aluminium sera fabriqué à l'interne pour la première fois.

« Nous sommes persuadés que la Corvette représente l'avenir des voitures performantes parce qu'elle est plus puissante et plus excitante à conduire et qu'elle consomme moins » assure Tadge Juechter, ingénieur en chef de Corvette. Elle propose de meilleures performances tous critères confondus. La Corvette 2014 affiche la meilleure accélération, la meilleure adhérence en virage, les meilleures performances sur piste, le meilleur freinage et ce que nous prévoyons être la meilleure consommation d'essence jamais offerte par une Corvette de série. »

Intérieur haute technologie de finition soignée

L'habitacle de la nouvelle Corvette Stingray combine matériaux de qualité de finition soignée et technologies de pointe qui contribuent à une expérience de conduite plus branchée et plus plaisante, de souligner Helen Emsley, directrice de la conception intérieure.

« Chaque détail et chaque caractéristique de l'habitacle sont conçus pour renforcer la relation du conducteur avec la Corvette » de préciser Mme Emsley. « Le tout débute par le cockpit enveloppant inspiré de celui d'un chasseur à réaction, jumelé à un volant de plus petit diamètre, des sièges au soutien accru et des écrans configurables à haute résolution, l'ensemble étant garni de matériaux magnifiques. »

Le volant de plus petit diamètre de 14,1 po (360 mm) favorise des sensations plus directes et immédiates des sollicitations de la direction. L'attention portée au conducteur se prolonge dans les plus petits détails comme les surpiqûres précises à plat sur le volant conçues pour offrir une prise en main plus confortable et constante.

La garniture en cuir Napa, en option, des tout nouveaux sièges, se pare aussi de surpiqûres précises et élégantes. Vous avez le choix entre deux types de sièges : un siège GT pour un confort complet et un siège sport de course doté de bourrelets latéraux plus galbés pour offrir un soutien supérieur sur la piste.

La structure du cadre des deux sièges est en magnésium plus résistant et plus léger que l'acier de cadres comparables. Les sièges sont en outre plus fermes ce qui améliore grandement le soutien en conduite sportive.

D'autres détails de l'habitacle favorisant la performance sont le fruit de sorties des concepteurs à la piste d'essai de GM, à Milford, au Michigan, où des expériences de conduite haute performance ont stimulé la conception et la mise en service de plusieurs caractéristiques comme une poignée de maintien renforcée en acier sur la console centrale pour le passager et des matériaux doux au toucher sur le rebord de la console où le conducteur s'appuie naturellement lors d'un virage serré à haute vitesse.

La conduite haute performance a aussi influé sur des éléments des écrans d'affichage configurables et sur la visualisation tête haute, en option, qui varie en fonction du mode de conduite, y compris l'affichage pour piste inspiré par la C6.R.

Les éléments de performance de l'habitacle de la nouvelle Corvette Stingray s'accompagnent d'un souci du détail et d'une qualité de construction sans précédent y compris l’habillage du poste de conduite qui adopte un profil en arche, et le tableau de bord qui se fond de manière harmonieuse dans les contre-portes.

Tous les modèles disposent d’un habitacle au gainage intégral, où chaque surface est habillée de matériaux de première qualité doux au toucher. Les matériaux proposés sont, selon le niveau de finition, du cuir Nappa, de l’aluminium, de la fibre de carbone et de la suédine.

Savoir-faire artisanal et précision industrielle se mêlent de manière à obtenir dans l’habitacle un montage, une finition et une ambiance de grande classe. Le tableau de bord gainé de cuir, par exemple, se pare de peaux sélectionnées et montées à la main pour obtenir une meilleure correspondance des grains, tandis que les surpiqûres sont assurées par des robots qui réalisent des coutures parfaites.

On trouve même un écran à micro-DEL pour la commande de la température côté passager, implanté au-dessous de la bouche d’air, à l'écart des fonctions de performance sur le tableau de bord.

Technologies axées sur la conduite

Au cœur des équipements axés sur la conduite de la Corvette Stingray se trouve le sélecteur de mode de conduite situé dans le poste de pilotage, qui permet au conducteur d’optimiser la voiture en fonction de ses préférences et des conditions routières par le biais de cinq réglages possibles : intempéries, éco, promenade, sport et piste.

« La nouvelle Corvette Stingray est véritablement trois voitures en une : elle offre le confort et la fonctionnalité d’une GT sur les longs parcours, la connectivité et l’infodivertissement d’une berline en ville, et les accélérations, la tenue de route et le freinage d’une voiture taillée pour la piste » fait valoir Harlan Charles, chef de produit. « Avec le sélecteur de mode de conduite, nous avons voulu donner au conducteur un moyen facile de régler pratiquement tous les paramètres de la voiture pour les adapter à son environnement. Il en résulte une conduite plus gratifiante, parfaitement maitrisée, que vous soyez en train de rouler sous une pluie diluvienne ou d’aborder à fond le fameux virage en « S » en dévers du circuit de Laguna Seca. »

Le sélecteur de mode de conduite est facile à utiliser grâce à une molette rotative implantée près du levier de vitesses.  Le mode promenade est le réglage par défaut, adapté à une conduite de tous les jours. Le mode intempéries est conçu principalement pour rouler en toute confiance dans la pluie et la neige. Le mode éco est destiné à rouler le plus économiquement possible, le mode sport est adapté à conduite sportive tandis que le mode piste est fait pour la course sur circuit.

« Dès le début du processus de développement, nous avons passé beaucoup de temps sur la piste, en mettant à l'épreuve la Corvette. Ce procédé a donné naissance à de nombreux détails de l’habitacle, comme l’affichage des instruments en mode piste » explique M. Vaughan. « À 150 km/h, vous adoptez une sorte de vision en tunnel, alors que vous vous concentrez sur le prochain virage. A ce moment-là, il est inutile de connaître le titre de la prochaine chanson jouée à la radio. »

Douze paramètres de performance peuvent être réglés à chaque mode, notamment :

  • Configuration du groupe d'instruments : Les modes promenade, éco et intempéries offrent l’affichage des données de trajet, du système sonore et du système de navigation. Le mode sport affiche des compteurs classiques de voiture de sport, faciles à lire. La configuration en mode piste reprend l’affichage des compteurs à la manière de la voiture de course Corvette Racing C6.R, avec un chronomètre.
  • Commande électronique des gaz : Elle ajuste la courbe de puissance en fonction de la position de la pédale pour le mode sélectionné, afin d’offrir une meilleure réactivité.
  • Boîte automatique à palettes : Ajuste les points de passages des vitesses pour plus de confort au volant.
  • Gestion active du carburant : En mode normal, le moteur LT1 utilise la puissance du V8; en mode éco, le moteur fonctionne en mode V4 afin de réduire la consommation de carburant à moins qu’un surcroit de puissance soit exigé.
  • Échappement (système d'échappement actif) : Le système règle le calage des soupapes d'échappement à commande électronique afin d’améliorer la sonorité du V8 en fonction du mode de conduite sélectionné.
  • Différentiel à glissement limité à commande électronique (Z51) : Il règle le niveau auquel le différentiel à glissement limité intervient, pour obtenir un bon équilibre entre stabilité et sensibilité de la direction dans des situations de conduite différentes; le comportement de la voiture est plus dynamique aux modes sport et piste.
  • Direction : L’assistance est réglée selon les modes pour offrir au conducteur une réaction de la direction en phase avec la situation de conduite.
  • Suspension Magnetic Ride Control : Règle l'amortissement en fonction des conditions routières, et offre un réglage allant du confort optimisé à la conduite de performance.
  • Commande de lancement : Disponible en mode piste pour les transmissions manuelles et automatiques, elle permet de disposer d’une accélération maximale au départ.
  • Maniabilité active (contrôle de la stabilité StabiliTrak) : Un réglage « Compétition » est disponible aux modes sport et piste et convient particulièrement aux conditions sur piste. Il peut également être désactivé, donnant au conducteur un contrôle complet.
  • Traction asservie : Le mode intempéries adapte le couple moteur et la traction asservie à la conduite dans des conditions météo défavorables.
  • Gestion de traction haute performance : Disponible au mode piste, elle offre cinq réglages de réduction du couple et d’intervention du seuil de freinage pour la conduite sur piste.

Trois affichages reconfigurables, dont deux écrans de huit pouces et la visualisation tête haute couleur, se chargent de donner une information personnalisée et montrent les divers paramètres de performance de chaque mode de conduite.

Les deux écrans de huit pouces offrent une excellente visibilité en plein soleil, avec une luminosité de 650 cd/m² pour celui intégré dans le groupe d'instruments et de 1 000 cd/m² pour celui de la colonne centrale, ce qui en font des écrans parmi les plus lumineux du marché. L’écran de la colonne centrale permet aussi la commande tactile avec reconnaissance gestuelle. Il peut être abaissé pour révéler un compartiment dissimulé comprenant un port USB pour recharger un appareil ou les téléversements.

La Corvette Stingray offre un système d’infodivertissement de pointe, avec le système MyLink de Chevrolet et une radio haute définition, ainsi que la dernière version du système OnStar avec des cartes de navigation 3D. Une parfaite connectivité est assurée par le port USB supplémentaire situé dans la console centrale, la prise audio autonome et le lecteur de carte SD.

Le système sonore haut de gamme à 10 haut-parleurs proposé en option comprend un caisson de basses et deux haut-parleurs d'extrêmes graves – et des haut-parleurs avec des aimants permanents à base de terres rares, qui offrent une qualité sonore supérieure pour leur poids et leur taille.

Sur l’élégante et efficace carrosserie de la Corvette Stingray, chaque ligne est importante

Le style extérieur provocant de la Corvette Stingray se révèle aussi efficace qu’élégant, d'estimer Ken Parkinson, Directeur exécutif de la conception mondiale.

« Développer une nouvelle Corvette, le rêve de tout designer, n’est pas une tâche facile » concède Ken Parkinson. « L’objectif était d’avoir un design audacieux et personnel qui communique sur la technologie avancée de la voiture, tout en participant aussi à ses performances globales, de la soufflerie à la piste. C’est ainsi que nous avons abouti à la nouvelle Corvette Stingray – une voiture fantastique qui sait innover tout en restant fidèle aux éléments fondamentaux qui font d’une Corvette une Corvette. »

Bien qu’aucun détail ne soit repris des générations précédentes, la nouvelle Corvette Stingray affiche toujours la silhouette qui la caractérise, avec la longue distance séparant l’essieu avant de la planche de bord, encore plus évidente sur le cabriolet, l’habitacle évoquant la verrière d’un avion de chasse avec les feux arrière à éléments doubles. Sur ces bases, les designers ont élaboré une forme puisant à deux sources très différentes : l’aéronautique et la nature.

L’éclairage est un élément qui signe le design de la Corvette Stingray et renforce son esthétique haute technologie. A l’avant, les DEL blanches indirectes composent des élégants feux de jour. Ils sont intégrés dans un boîtier noir et chrome abritant aussi les phares au xénon à décharge à haute intensité de type projecteur, de série. Les clignotants disposent d’un éclairage à DEL couleur ambre sur leur contour.

Les tout nouveaux feux arrière à double élément sont le composant qui s’éloigne le plus de la tradition, et ils figurent parmi les caractéristiques les plus spectaculaires de la voiture. Les lentilles sculptées en trois dimensions protègent un éclairage indirect à DEL innovateur. Cet éclairage de pointe fait appel à des ampoules à DEL dissimulées qui projettent leur lumière depuis le bas du bloc optique sur un réflecteur inversé pour créer une lueur uniforme. Les feux de recul blancs sont aussi dotés d'ampoules à DEL. Les feux arrière intègrent des sorties d'air fonctionnelles semblables à celles d'aéronefs pour les refroidisseurs de différentiel et de boîte de vitesses livrables en option.

« Que ce soit à l’avant ou à l’arrière, la signature lumineuse met en lumière la nouvelle Corvette » d'avancer Tom Peters. « Elle est magnifique, mystérieuse et plus qu'un peu troublante.  Ces feux confèrent à la Corvette une esthétique de nuit qui la fait ne ressembler à rien d’autre dans la rue. »

Le cabriolet Corvette Stingray est équipé d'une nouvelle capote à commande entièrement électronique pouvant être abaissée au moyen de la télécommande. La capote peut aussi être ouverte ou fermée tout en roulant à des vitesses allant jusqu'à 50 km/h (30 mi/h). Le nouveau mécanisme de repliage permet d'abaisser la capote en à peine 21 secondes.

Avec la capote levée, le cabriolet a tout pour offrir une expérience de conduite raffinée. Une capote épaisse à trois couches, ainsi qu'un rembourrage insonorisant et une lunette vitrée, contribuent à un habitacle silencieux et des plus luxueux.

Avec la capote abaissée, le profil caractéristique de la Corvette Stingray est davantage accentué. Derrière les dossiers de sièges, deux panneaux de garniture noirs rehaussent les lignes distinctives du couvre-caisse. Le design en cascade caractéristique de la Corvette Stingray part du creux entre les sièges, qui transpose la couleur extérieure à l'intérieur.

En matière d'aérodynamisme, la nouvelle Corvette Stingray est dans une classe à part. Des programmes de modélisation par ordinateur de pointe ont été utilisés pour prévoir et suivre l'écoulement d'air par-dessus, en dessous et en travers de la carrosserie de la nouvelle Corvette. Les ingénieurs et les concepteurs se sont aussi inspirés de données glanées dans le cadre du programme de course Corvette – le programme le plus couronné dans l'histoire de la série American Le Mans et le champion de la classe GT 2012 – pour équilibrer l'adhérence entre l'avant et l'arrière pour assurer la stabilité à haute vitesse.

De nombreuses heures passées en soufflerie ont été consacrées à sculpter les surfaces à la main pour concilier esthétique et performances. Parmi les éléments extérieurs fonctionnels que l'on trouve sur toutes les versions notons la nouvelle configuration calandre et radiateur, les ouvertures du capot et les gorges d'aération des ailes avant. L’évacuation de l’air par le capot réduit la portance frontale, ce qui améliore la sensibilité de la direction à haute vitesse tandis que les gorges des flancs participent également à abaisser la pression de l’air sous le capot, afin de réduire la traînée aérodynamique.

Les Corvette Stingray dotées du groupe Z51 sont aussi équipées de refroidisseurs intégraux pour le différentiel arrière et la boîte de vitesses (le refroidisseur est aussi compris avec la boîte automatique en option). Sur le coupé, les prises d'air sont intégrées dans les panneaux de custode, comme les écopes NACA de la Corvette Racing C6.R. Sur le cabriolet, les prises d'air sont intégrées dans le dessous de caisse.

L’air des radiateurs du différentiel et de la transmission ressort par des ouvertures dans les feux arrière d’inspiration aéronautique et les sorties d’air du carénage inférieur arrière. Le groupe performance Z51 comprend aussi écopes de refroidissement pour les freins, un aileron arrière unique et des déflecteurs d'air supplémentaires pour un meilleur comportement sur piste.

« Chaque centimètre carré de la carrosserie de la Corvette 2014 est conçu pour améliorer la conduite haute performance » de commenter Kirk Bennion, directeur du design extérieur. « L’équipe est parvenue à un excellent équilibre entre faible traînée aérodynamique, pour abaisser la consommation, et éléments participant aux performances, qui donnent une meilleure stabilité et un meilleur comportement sur piste – le tout avec une ligne sculpturale qui sollicite tous les sens, comme sait le faire la Corvette depuis six décennies. »

Une bête de course adaptée à la route

Les versions coupé et cabriolet de la nouvelle Corvette Stingray profitent des matériaux légers et des techniques de fabrication avancées et du transfert de technologie avec le programme Corvette Racing pour parvenir à une répartition idéale de poids 50/50 et bénéficier d’un rapport poids/puissance exceptionnel.

La base sur laquelle la Corvette repose est technologiquement évoluée, puisqu’il s’agit d’une toute nouvelle ossature en aluminium 57 % plus rigide et plus légère de 45 kg (99 lb). Il en résulte un cadre si résistant que la version cabriolet ne nécessite aucun renfort structural Les seuls changements se limitent aux aménagements apportés pour la capote repliable et au repositionnement des fixations de ceinture de sécurité.

Par rapport à la génération précédente qui utilisait sur toute la longueur des longerons hydroformés offrant une épaisseur constante de 2 mm, le châssis de la nouvelle Corvette dispose de longerons principaux composés de cinq segments en aluminium aux épaisseurs variables. Ils présentent des éléments en aluminium extrudé à chaque extrémité, leur section centrale étant constituée d’un longeron, et ils offrent des points d’ancrages en fonte moulée aux interfaces avec la suspension. Chaque section est adaptée, par logiciel de simulation, à sa fonction – avec des épaisseurs comprises entre 2 mm et 11 mm – et varie en section, en forme et en résistance afin de répondre au mieux aux sollicitations de chaque partie du châssis avec un poids minimal.

Le châssis en aluminium est fabriqué à l’usine GM de Bowling Green, au Kentucky, en mettant en œuvre des procédés innovateurs. Cette installation à la fine pointe de la technologie fait appel à plusieurs technologies d'assemblage évoluées qui permettent une précision de fabrication à 0,75 mm près. Chaque châssis comprend :

  • 354 soudures par point effectuées par un procédé breveté de GM qui utilise un une électrode conçue spécialement pour l'aluminium;
  • 188 fixations usinées Flowdrill qui sont posées par une perceuse haute vitesse qui extrude le matériau du châssis pour créer un collet intégral résistant qui est taraudé pour recevoir les fixations à boulonner;
  • 34,4 m (113 pi) d'adhésifs de structure utilisés conjointement avec les soudures et les fixations pour accroître la rigidité globale du châssis;
  • 11,2 m (37 pi) de soudures au laser qui raccordent les sections du châssis au moyen d'un puissant faisceau précis qui réduit au minimum la chaleur au-delà de la zone soudée pour garantir une précision structurale supérieure.

Sur ce cadre plus robuste et plus léger viennent prendre place d'autres éléments du châssis résistants et de faible masse dont des berceaux avant et arrière en fonte d’aluminium creuse plus légers de 25 % et plus rigides de 20 % que les berceaux pleins utilisés sur la structure précédente.

L’innovation touche aussi l’utilisation de matériaux comme un capot en fibre de carbone, de série, sur toutes les Corvette Stingray et un panneau de toit en fibre de carbone sur le coupé. De plus, des panneaux de soubassement sont faits en fibre nanotube de carbone, un mélange perfectionné de matériaux composites traditionnels et de fibre de carbone, plus léger et plus résistant. Ailes avant et arrière, portes et panneaux de custode et hayon arrière sont réalisés en mélange à mouler en feuille plus léger que ceux de la génération précédente.

Plus de puissance plus écoénergétique

Les éléments légers de la Stingray lui permettent d’offrir une répartition de poids idéale de 50/50. Avec sa puissance estimée de 455 ch (339 kW), la nouvelle Corvette offre un meilleur rapport poids/puissance que la Porsche 911 Carrera ou l’Audi R8.

Ces 455 chevaux sont issus d’un tout nouveau moteur V8 à bloc compact de 6,2 litres LT1 qui produit un couple estimé de 460 lb-pi (610 N.m). Plus important encore, il génère 50 lb-pi (67 N.m) de couple de plus à bas régime que le précédent moteur de 6,2 litres, pour égaler, sur la plage de 1 000 à 4 000 tr/min, la performance du moteur de 7,0 litres LS7 de la Corvette Z06 2013.

Le rendement du moteur provient de la combinaison de technologies avancées telles que l’injection directe, la gestion active du carburant et la distribution à calage variable en continu, sans oublier le système de combustion sophistiqué. Plus de 10 millions d’heures de simulation sur ordinateur ont été nécessaires pour concevoir ce nouveau moteur à bloc compact, dont plus de 6 millions d’heures pour le seul système de combustion.

Le LT1 est couplé à des systèmes d’échappement actifs plus perméables que la génération précédente, en partie grâce à une augmentation du diamètre qui passe de 63 (2,5 po) mm à 70 mm (2,75 po). Le système de série offre une amélioration de 13 % du débit d’air et dispose de deux soupapes à papillon qui participent à l’onctuosité du moteur à vitesse de croisière, lorsqu’il fonctionne en mode V4 écoénergétique.

Un système d’échappement actif bi-mode, en option, offre une amélioration de 27 % du flux d’air. Il dispose de deux soupapes supplémentaires qui s’ouvrent pour laisser passer les gaz plus directement dans les silencieux. Lorsqu’elles sont ouvertes, ces soupapes augmentent les performances du moteur et génèrent une sonorité d’échappement plus profonde.

En Europe, le moteur LT1 est offert uniquement avec une boîte manuelle à sept vitesses avec technologie Active Rev Matching. Dans les autres marchés mondiaux, une boîte automatique à six vitesses, à palettes de changement de vitesses, est aussi proposée. La Corvette conserve la disposition traditionnelle avec la boîte accolée au pont arrière pour obtenir une répartition des masses idéale.

La boîte manuelle à sept vitesses dispose de la fonction Active Rev Matching à la montée et à la descente des rapports. Ce dispositif peut être facilement embrayé ou débrayé par le conducteur grâce à des palettes au volant.  La boîte à sept vitesses est associée à un nouveau volant moteur bi-masse et à un embrayage à double disque, ce qui permet d’avoir des passages de rapports souples et précis grâce à une inertie plus faible. La transmission comprise dans le groupe performance Z51 dispose de rapports serrés spécifiques, pour une conduite plus dynamique.

« La fonction Active Rev Matching facilite la conduite de la nouvelle Corvette tout en la rendant plus plaisante quand on recherche la performance » de commenter M. Juechter.  « Elle anticipe la vitesse qui va être passée et donne sous forme électronique un coup de gaz, pour faire correspondre le régime moteur et la boîte, ce qui donne beaucoup de fluidité aux passages de rapports. »

La boîte automatique à six vitesses à palettes est optimisée pour une utilisation avec la gestion active du carburant et dispose d’un convertisseur de couple à faible inertie qui profite à la souplesse des changements de rapports. En outre, les seuils de passage de vitesse peuvent être réglés grâce au sélecteur de mode de conduite.

Une sensation de conduite plus directe et plus communicative

Le châssis et la suspension de la nouvelle Corvette Stingray sont conçus pour tirer parti de la structure plus légère et plus rigide. La réduction de la flexion de la structure a permis aux ingénieurs de calibrer plus finement les paramètres de la suspension et de la direction, ce qui favorise un comportement plus agile et plus nerveux. Les composants et leur étalonnage – de la taille des freins à la constante de rappel des amortisseurs et à la direction – sont identiques sur le coupé et le cabriolet.

« Un objectif important pour l'équipe de conception de la nouvelle Corvette Stingray était de parvenir à avoir un rapport plus intime et plus proche avec la voiture » de déclarer Mike Bailey, ingénieur des systèmes de châssis. « Comme ils partagent en commun le réglage du châssis, le rapport puissance-poids et la rigidité structurale, la conduite est quasi identique derrière le volant du coupé et du cabriolet. »

Si la Corvette Stingray conserve le principe des épures de suspension qui ont fait leurs preuves en course, des bras asymétriques à l’avant et à l’arrière, les éléments qui les composent sont nouveaux. Les améliorations apportées à la suspension sont par exemple le montage de bras inférieurs creux, qui retranchent environ 4 kg (9 lb) par véhicule et de nouveaux bras de pincement arrière en aluminium plus légers de 1,1 kg (2,4 kg) par rapport aux anciens bras en acier.

La Corvette Stingray roule sur des roues de 18 x 8,5 pouces à l’avant et de 19 x 10 pouces à l’arrière, les versions dotées du groupe performance Z51 étant montés sur des jantes en aluminium forgé de 19 x 8,5 pouces à l’avant et 20 x 10 pouces à l’arrière. Les nouveaux pneus Michelin Pilot Super Sport à affaissement limité mis au point spécialement pour la septième génération de Corvette offrent un niveau d’adhérence comparable aux pneus plus larges des modèles précédents.

Ainsi équipée, la Corvette Stingray dotée du groupe performance Z51 est capable d’afficher une accélération de 1 g en virage – comparable à celle de la Corvette Grand Sport 2013. Mais ce qui compte, c’est que cette performance est obtenue avec des pneus et des roues plus étroits et plus légers.  L’empreinte au sol plus faible réduit la résistance au roulement, les efforts au volant et les bruits de roulement, ce qui participe à la sensation de réponse plus agile et plus immédiate de la direction, au confort de roulement et à la sobriété.

Au niveau des dimensions, l’empattement de la nouvelle Corvette mesure environ 2,5 cm de plus que la génération précédente, et les voies avant et arrière ont aussi gagné presque 2,5 cm. Ces modifications permettent d’avoir une voiture plus stable, particulièrement à vitesse élevée, tandis que le rayon de braquage est réduit d’environ 60 cm pour une plus grande maniabilité dans les virages serrés.

La Corvette Stingray dispose de série d’amortisseurs monotubes Bilstein à piston de 35 mm, raccordés à des montures en aluminium à double effet, qui permettent de séparer les contraintes enregistrées par la tige de l'amortisseur de celles subies par le corps de ce dernier. La version équipée du groupe performance Z51 est équipée d'amortisseurs Bilstein à piston de 45 mm pour un meilleur contrôle des mouvements de caisse sur piste. Le groupe Z51 est disponible avec la troisième génération de suspension Magnetic Ride Control, qui propose un nouveau système d’amortisseur à double enroulement/double bobine aux réactions 40 % plus rapides, ce qui améliore le confort de roulement et le comportement routier.

La nouvelle direction assistée électrique permet de moduler les rapports de démultiplication et l’effort, pour adapter la réactivité et la sensation à toutes les situations. Mais elle offre également plus de précision et se montre plus informative, avec une modulation de l’effort plus importante pour la conduite à haute vitesse et une plus grande sensibilité et linéarité au point milieu du volant.  La sensation de la direction profite aussi de l’augmentation de la rigidité de la colonne de direction de 150 %. La rigidité torsionnelle de l’arbre intermédiaire a progressé de 600 % et la crémaillère est dorénavant montée sur la structure du berceau avant. Ainsi, la direction est cinq fois plus rigide que celle de la génération précédente.

Le groupe performance Z51 est doté également d’un différentiel électronique à glissement limité (eLSD) qui répartit de la meilleure façon possible le couple entre les roues arrière. Le système dispose d’un embrayage à commande hydraulique qui peut faire varier de manière continue et peut passer de totalement ouvert à totalement fermé en quelques dixièmes de seconde. Il répartit le couple selon un algorithme qui prend en compte la vitesse de la voiture, la sollicitation du volant et la position de l’accélérateur, pour améliorer la sensibilité de la direction, le comportement et l’adhérence.

« Le différentiel électronique à glissement limité transforme la Stingray en optimisant la tenue de route en fonction de la situation de conduite » d'expliquer M. Bailey. « En modulant en continu la répartition du couple entre les roues arrière, le système eLSD est en mesure d’améliorer l’adhérence en sortie de virage, la stabilité en ligne droite, l’attaque en virage et la réactivité. »

Le système eLSD est totalement intégré au contrôle de la stabilité StabiliTrak et à la gestion de traction haute performance. Ses étalonnages varient en fonction de l'un de trois modes choisi grâce au sélecteur de mode de conduite :

  • Le mode 1 est le paramètre par défaut adopté pour la conduite de tous les jours, et privilégie la stabilité du véhicule.
  • Le mode 2 est engagé lorsque le contrôle électronique de la stabilité est désactivé aux modes de conduite sport ou piste. Cet étalonnage procure plus d’agilité en virage et d’adhérence en sortie de virage.
  • Le mode 3 est automatiquement sélectionné quand le système de gestion de traction haute performance est enclenché. Cet étalonnage fonctionne comme le mode 2, mais il est optimisé pour travailler avec le système de gestion de traction haute performance.

Les freins Brembo montés de série, à étriers fixes à quatre pistons issus de la course, offrent une puissance de freinage exceptionnelle sur route ou sur piste. En voici les principales caractéristiques :

  • Les disques avant de 320 mm (12, 6 po) et arrière de 338 mm (13,3 po), de série, disposent d’une surface de friction 35 % plus importante que les freins de la génération précédente. Les distances d’arrêt peuvent ainsi être réduites de 9 %.
  • Le groupe performance Z51 comprend des disques avant bi-matière, rainurés de 345 mm (13,6 po) et rainurés de 338 mm (13,3 po) à l’arrière qui offrent une surface de friction 6 % plus importante que la Grand Sport de génération précédente et bénéficient à l’avant comme à l’arrière d’un refroidissement pour mieux affronter les pistes. Les distances d’arrêt peuvent ainsi être réduites de 5 %.
  • Tous les systèmes de freinage disposent d’étriers avant et arrière fixes, cette rigidité réduit l’usure des plaquettes, la traînée et permet de mieux gérer la répartition.

À propos de Chevrolet Canada

Fondée en 1911 à Detroit, Chevrolet est l'une des marques automobiles les plus importantes dans le monde, exploitant des installations dans plus de 140 pays et vendant plus de 4,5 millions de voitures et de camions par année. Chevrolet propose à ses clients des véhicules peu énergivores, performants, d'un design expressif et de grande qualité. Vous trouverez plus de précisions sur les modèles Chevrolet à l'adresse www.chevrolet.ca, sur Facebook à http://www.facebook.com/chevroletcanada et à @ChevroletCanada sur Twitter.

# # #

2014 Chevrolet Corvette Stingray

Les lignes extérieures provocantes de la toute nouvelle Corvette Stingray 2014 de Chevrolet sont aussi fonctionnelles qu'élégantes; chaque trait, prise ou entrée d'air et surface a été optimisé pour améliorer les performances globales de la voiture.

file

file

http://www.chevroleteurope-pr.com/geneva-2013

http://media.gm.com/content/dam/Media/images/Shared/Banner/Chevrolet/2013/live_boradcast.jpg

Vidéo - Corvette

Images

Information véhicle

Contacts