Opel Combo Cargo

Print Print   |  Send Email  |  Word   Share Add This  

Le 29 mars 2012

Nouvel Opel Combo : fourgonnette multi-usage ou VP

  • Disponible en fourgonnette tôlée « Cargo » ou en version VP « Combi » ou « Tour »
  • Elargissement de l’offre VU : la gamme est désormais complète
  • Large éventail de motorisations : six moteurs diesel, essence et gaz naturel CNG
  • Le meilleur de sa catégorie pour l’accès à la baie, le volume et la charge utile
  • Des prix très compétitifs démarrant à 12.915 € (hors TVA) pour la version de base

Parvenu à sa troisième génération, le nouvel Opel Combo change la donne sur son segment en offrant une grande multiplicité de modèles, en s’affirmant comme le meilleur de sa catégorie sur le plan de la fonctionnalité et de la commodité, ce qui le positionne en leader du segment européen des petites fourgonnettes. Grâce à tous ses atouts, le nouveau Combo est le véhicule idéal qui permet à Opel de compléter son offre de petits utilitaires et de véhicules de loisirs à vocation familiale.

Ce véhicule à tout faire, disponible en plusieurs types de carrosserie, est basé sur le Fiat Doblò (« Van International of the Year 2011 ») du partenaire d’Opel. Le but de cette alliance stratégique est de stimuler la croissance d’Opel dans le domaine des véhicules utilitaires. Aux côtés de ses compagnons de travail de plus grand volume, le Vivaro (jusqu’à 2,9 t) et le Movano (jusqu’à 4,5 t), le nouveau Combo vient former une offre très concurrentielle qui se compose maintenant de trois gammes de modèles. Ce trio renforcera le segment des utilitaires Opel qui pourront ainsi devenir un axe essentiel de la marque.

Le segment européen des petites fourgonnettes devrait se développer pour atteindre en 2015 le million d’unités. 62% des ventes globales de Combo se feront, en Europe, en version fourgonnette de livraison, et 38% en version VP « Tour ». Cette tendance s’inverse sur le marché belgo-luxembourgeois où l’on estime que 60% des ventes de Combo se réaliseront sur les versions voitures particulières.

Opel commercialise la gamme Combo depuis 1985 et la génération actuelle est née en 2001. Le concept polyvalent de véhicule aux vocations diversifiées, famille, loisirs ou travail, a remporté un grand succès. Même à l’approche de sa retraite, le prédécesseur du nouveau Combo figurait encore dans le top trois de son segment dans de nombreux pays européens.

Une offre multiple de variantes de carrosserie

Le nouveau Combo répond à des besoins très vastes grâce à une offre très diversifiée de modèles. L’éventail de modèles est basé sur deux types de carrosseries : empattement court et empattement long (2.755 ou 3.105 mm). Les deux types sont disponibles soit en version fourgonnette pour le transport (Cargo) avec ses parois tôlées ou vitrées, soit en version VP en cinq ou sept places (Tour) destinée au transport de personnes. Les versions à empattement court sont également proposées avec toit surélevé (uniquement sur Combo Tour Enjoy). C’est ce qui permet à l’éventail de modèles du Combo de constituer une offre large et polyvalente, aussi bien adaptée à un usage professionnel dans un commerce ou une entreprise, qu’à l’usage quotidien ou durant les temps libres d’une famille.

Le meilleur de sa catégorie en volume et en charge utile

Le nouvel Opel Combo en version fourgonnette tôlée se classe en numéro un de sa catégorie sur le plan du volume et de la charge utile. La version Cargo affiche un ensemble impressionnant de valeurs qui lui font dominer le segment, dont le plus long empattement du segment (3.105 mm), la plus grande forte charge utile du segment avec 1 tonne (avec conducteur), le plus gros volume du segment avec 4,6 m3 et la plus forte charge possible sur l’essieu arrière du segment avec 1.450 kg. Le Combo est aussi le leader de sa catégorie pour la plus longue surface de chargement (3.400 mm) et la meilleure hauteur (1.550 mm) du segment, la plus grande ouverture de baie arrière du segment (hauteur 1.455 mm, largeur 1.231 mm) et enfin dispose du seuil de chargement le plus bas du segment (545 mm).

Pour le transport de passagers, il existe un Combo Combi cinq places, en empattement court ou long, avec des portes coulissantes, un hayon ou des portes arrière asymétriques. Les versions VP offrent des capacités de transport impressionnantes dont le volume peut atteindre 3.200 litres (Combo Combi à empattement long) et un charge utile de maximum 800 kg.

La version Tour disponible en version 5 ou 7 places (en option) est proposée en version à empattement court. Elle permet, en revanche, de disposer d’un toit surélevé sur l’exécution Enjoy.

Un éventail très large de motorisations

Le nouvel Opel Combo offre un éventail diversifié et compétitif de groupes motopropulseurs, dont quatre moteurs diesel, un bloc essence et une version CNG (gaz naturel comprimé), capable de fonctionner également à l’essence. Tous les moteurs sont disponibles en version ecoFLEX, un ensemble de technologies comprenant le système Start/Stop (non disponible sur CNG). Le diesel de base 1.3 CDTI ainsi que le Combo CNG portent tous deux le label ecoFLEX, signe de leurs faibles émissions.

Les moteurs diesel du nouvel Opel Combo reçoivent un système Common Rail de toute dernière technologie avec un catalyseur à oxydation et un filtre à particules. Même le 1.3 CDTI de 66 kW/90 ch et 200 Nm de couple est capable d’une consommation variant entre 4,8 et 4,9 litres aux 100 kilomètres et des émissions de CO2 entre 126 g/km et 129 g/km, selon la version de carrosserie, l’équipement et la hauteur de pavillon. Ce qui signifie que ces moteurs se classent au sommet du segment des petites fourgonnettes dans leurs catégories de cylindrée. Réservé au haut de gamme Combo Tour version VP on trouve le 1.6 CDTI qui développe également 66 kW/90 ch, mais dont le couple atteint 290 Nm. Il reçoit une boîte manuelle six vitesses ou en option une transmission Easytronic à cinq rapports. Le niveau suivant sur l’échelle des performances est le 1.6 CDTI délivrant 77 kW/105 ch, tandis que le moteur 2.0 CDTI de 99 kW/135 ch constitue le haut de gamme des motorisations diesel du Combo. Il est accouplé à une boîte manuelle à six vitesses et développe un couple maximal de 320 Nm, ce qui en fait un groupe particulièrement performant.

La clientèle qui apprécie la discrétion d’un moteur essence ne sera pas déçue avec la version 1,4 litre de 70 kW/95 ch. Ceux qui recherchent des systèmes de propulsion alternative peuvent opter pour le moteur 1.4 CNG ecoFLEX (88 kW/120 ch). Ce moteur, qui permet l’utilisation de deux carburants, l’essence et le gaz naturel, se montre particulièrement conscient de l’environnement et du rendement. Dans le cas de la version 1.4 CNG ecoFLEX, l’Opel Combo reçoit un réservoir d’essence de 22 litres et des bonbonnes de GNV cumulant un volume total de 95 ou 130 litres (uniquement sur la version à empattement long). Ce qui permet au Combo GNV d’avoir une autonomie considérable de 625 ou 750 kilomètres.

Périodicités d’entretiens allongées, faibles coûts de fonctionnement

L’allongement des périodicités d’entretien permet de réduire les coûts de fonctionnement : sur les versions équipées des moteurs essence ou CNG, les périodicités d’entretien ont été portées à 30.000 kilomètres. Et pour ce qui est des modèles diesel, ils n’ont besoin de passer au garage que tous les 35.000 kilomètres ou un an. Faiblesse des consommations, espacement des entretiens et des révisions, tout cela donne au nouveau Combo un avantage déterminant sur le segment européen des petites fourgonnettes en matière d’économie.

Une enquête récente menée sur les coûts d’exploitation en Allemagne montre que, sur trois ans et 90.000 kilomètres, le Combo Cargo 1.3 CDTI conserve encore 39,3% de sa valeur catalogue. La version VP Combo Tour 1.6 CDTI garde même 42,9% de sa valeur originelle. Ces deux versions du Combo figurent dans le trio de tête pour l’ensemble des coûts d’exploitation, selon l’enquête. Ceci après la prise en compte des taxes, des coûts d’assurance, d’entretien, des pièces détachées, de l’usure et de la dépréciation.

Suspension arrière sophistiquée Bi-link

En termes de comportement ainsi que de qualité de sécurité active et passive, le nouveau Combo assume également un rôle de leadership dans sa catégorie. L’innovateur train arrière Bi-link contribue significativement à améliorer le comportement du véhicule et assure un grand confort.

Les dimensions réduites et la cinématique de l’essieu arrière ont permis de dégager une largeur de chargement de 1,23 mètre entre les passages de roue, ce qui autorise le transport des europalettes.

En outre l’essieu arrière peut admettre une charge atteignant 1.450 kg, ce qui permet au Combo de ne pas être rebuté par les grosses charges utiles.

Un habitacle fonctionnel et ergonomique

L’habitacle du nouvel Opel Combo regorge d’équipements pratiques et fonctionnels. Les commandes à portée de main et ergonomiques créent une ambiance reposante à l’intérieur de la cabine. L’aménagement de la cabine se révèle bien pensé et pratique. Elle dispose d’un grand nombre de compartiments de rangement et de tablettes bien placés et fonctionnels. Cet habitacle peut aussi accueillir jusqu’à sept personnes : les sièges de troisième rang sont amovibles, et la banquette de second rang peut se replier en 2/3-1/3.

Même l’entrée de gamme le Combo Cargo dispose déjà d’une colonne de direction réglable (en hauteur et en profondeur), des vitres avant électriques, d’un airbag côté conducteur et de l’ABS avec répartiteur électronique de la force de freinage (EBD). Le Combo Tour couvre quant à lui un large éventail de besoins d’équipements d’une clientèle variée avec ses trois niveaux de finition : Essentia, Enjoy et Cosmo. La dotation de série de la version VP Tour comprend des fixations Isofix pour installer des sièges enfants sur le siège passager avant et aux deux places latérales de second rang.

Le Combo Tour en exécution Enjoy et Cosmo offrent au client des tissus intérieurs spécialement conçus, un design et des équipements de confort et de sécurité adaptés aux goûts de chacun. L’ESP avec contrôle de traction et aide au freinage d’urgence ou l’assistance au démarrage en côte fait également partie de la dotation de série sur le Combo Tour.

Des prix compétitifs

En dehors de ses qualités et de son caractère économique, le nouveau Combo est également très concurrentiel sur le plan des tarifs. Les prix de la version d’accès en exécution Cargo démarrent à 12.915 euros (prix hors TVA, en Belgique et au grand-duché de Luxembourg) pour la fourgonnette tôlée Combo Cargo dotée d’un moteur 1.4 à essence de 70 kW/95 ch. Le slogan « beaucoup de voiture pour peu d’argent » sonne vrai en l’occurrence. Le CEO d’Opel/Vauxhall, Karl-Friedrich Stracke, souligne l’importance du nouveau modèle dans la stratégie globale de produit de la marque : « En lançant la troisième génération de Combo, nous élargissons notre gamme avec un véhicule capable de se montrer très concurrentiel sur le segment des petits utilitaires et des véhicules de loisirs polyvalents. Nous sommes convaincus que le Combo va rapidement emporter l’adhésion sur le marché grâce à sa polyvalence et à son caractère économique. Ce qui nous permettra de développer notre marque. »