Opel ADAM

Print Print   |  Send Email  |  Word   Share Add This  

Le 14 novembre 2012

Opel ADAM : la citadine la plus personnalisable

  • La première Opel sur le segment A tendance poursuit l’offensive produit de la marque
  • L’ADAM offre des possibilités quasi illimitées de personnalisation
  • Meilleure citadine connectée grâce au système d’info-divertissement IntelliLink
  • Des équipements sophistiqués permettant une mobilité urbaine cool et facile
  • Seule voiture de son segment développée et construite exclusivement en Allemagne

Le compte à rebours est lancé : au printemps 2013, la nouvelle Opel ADAM sera disponible chez les distributeurs et commencera à faire son effet sur nos routes. La citadine Opel chic et urbaine, véritable reine de la personnalisation, fera tourner les têtes dans nos villes comme elle l’a fait lors de sa première mondiale au Salon de l’automobile de Paris début septembre. Son look moderne, affirmé et coloré en est responsable, tout comme ses possibilités quasi illimitées de personnalisation qui font que pratiquement chaque ADAM est unique.

Avec la nouvelle ADAM, Opel entre sur un secteur en plein essor du segment A. Courte et trapue, l’ADAM fait presque 3,70 m de long et 1,72 m de large (hors rétroviseurs). Cette trois portes à hayon tendance funky est idéale pour les environnements urbains. Son comportement routier, cependant, fait également merveille quand elle quitte la ville grâce à une définition de châssis et de direction qui met l’accent sur le plaisir et l’agilité. A l’intérieur, l’ADAM accueille quatre personnes qui bénéficient d’une atmosphère haut de gamme et ses passagers avant bénéficient d’une générosité d’espace inhabituelle dans une petite voiture. Le cockpit de l’ADAM peut aussi être personnalisé selon les goûts de son propriétaire grâce à un catalogue complet de coloris, de bandeaux décors, de ciels de toit et de jeux de lumière.

L’Opel ADAM offre également des équipements haut de gamme issus de segments supérieurs. Le nouveau système d’info-divertissement embarqué IntelliLink qui intègre le smartphone du propriétaire de la voiture (Android et Apple iOS) fait de cette citadine la voiture la mieux connectée. L’ADAM dispose encore d’autres atouts qui la rendent idéale dans les environnements urbains, comme l’aide au stationnement Park Assist de nouvelle génération qui gare automatiquement la voiture, un indicateur de présence dans l’angle mort et une direction assistée comprenant un bouton « manœuvre facile », le mode CITY.

L’ADAM ne se contente pas d’offrir plus de personnalisation que ses concurrentes : la richesse de l’équipement de série en fait aussi une affaire pour son prix. Même les équipements sophistiqués et les vastes options d’individualisation restent abordables. Par exemple, le système d’info-divertissement IntelliLink et le ciel de pavillon illuminé par 64 lampes LED qui donnent l’impression d’un ciel étoilé.

« L’Opel ADAM reflète bien l’esprit de la jeunesse urbaine moderne et fait descendre dans la rue un grand sentiment de liberté. Elle est fun, elle peut être personnalisée comme aucune autre voiture et marie personnalité et agilité joyeuse. L’ADAM est vraiment une voiture pour tous les conducteurs jeunes et jeunes de cœur, » assure Thomas Sedran, Président délégué du Directoire Opel. « Et comme l’ADAM parvient à associer son pouvoir émotionnel avec le meilleur de l’ingénierie et de la qualité allemande, elle va jouer un grand rôle dans notre plan de développement en Europe. »

Pour ne pas rouler triste : ADAM, la petite nouvelle des citadines tendance

L’ADAM arrive à un moment clé de l’offensive produit Opel. Depuis 2008, Opel a complètement remodelé sa gamme. Il a commencé par le porte-étendard Insignia, puis a poursuivi avec les modèles de grand volume et il arrive maintenant sur de nouveaux segments de marchés, ou les crée : l’Ampera (voiture électrique à prolongateur d’autonomie), le Mokka (SUV compact), l’ADAM (citadine tendance) et le futur Cascada (cabriolet du segment medium). Tous font partie de la troisième vague de ce vaste plan produit et contribuent à enrichir l’offre Opel.

Actuellement, Opel renforce tout particulièrement sa présence dans les segments A et B, avec désormais l’ADAM de 3,70 m, l’Agila de 3,74 m, le cœur de gamme Corsa de 4,00 m, le nouveau SUV Mokka de 4,28 m et le Meriva de 4,29 m. Avec l’arrivée de la citadine tendance ADAM, Opel complète son offre sur le segment A aux côtés de l’Agila 5 portes. Alors que l’Agila convainc par son haut niveau de fonctionnalité et ses atouts pratiques, l’ADAM s’en démarque avec son incomparable potentiel d’individualisation, sa ligne musculeuse et ses équipements évolués.

L’ADAM fait fi des recettes convenues. Alors que les principales concurrentes de ce segment ont fait le choix d’un design rétro, elle a opté pour une personnalité propre et choisi la modernité. « L’ADAM prouve que le rétro n’est pas une règle absolue. Elle a fait le choix de valeurs fondamentales comme l’innovation, l’imagination, la personnalisation et la qualité, » explique Thomas Sedran. Tout d’abord, pour se démarquer de la concurrence, elle affiche un look moderne branché, qu’elle associe à des possibilités presque illimitées de personnalisation. En outre, l’ADAM propose des équipements qui ne sont habituellement disponibles que sur des modèles haut de gamme de catégorie supérieure, comme il est possible de le constater dans la réalisation très soignée du poste de conduite ou la présence d’aides qui améliorent la sécurité, le confort et le facteur plaisir de conduite. Dans le même temps, Opel tient à conserver à l’ADAM un prix abordable, même si elle offre un haut niveau d’équipement de série sur toutes les versions.

Opel pense que près de 80% des clients de l’ADAM seront des particuliers, dont plus de la moitié seront de nouveaux clients. Mais l’ADAM va aussi s’imposer comme véhicule image pour des entreprises : environ 20% des ventes devraient se réaliser dans le secteur entreprises et flottes. En général, l’ADAM devrait séduire des clients jeunes ou restés jeunes des deux sexes ayant une personnalité affirmée : des personnes qui veulent que leur voiture reflète leur individualité. Cette clientèle se montre très sensible à la mode et à la personnalisation ; elle ne se contente pas suivre la tendance, elle la crée, et c’est elle qui donne le ton.

« Avec l’ADAM, Opel va d’une part satisfaire la clientèle fidèle d’Opel qui souhaite une petite voiture originale et amusante, mais va aussi conquérir une nouvelle cible d’acheteurs qui ne sont pas encore familiers de la marque. Ils vont réagir à l’ADAM, parce qu’elle est authentique et simplement différente de ses concurrentes potentielles. Les clients n’auront plus besoin de s’habituer à leur voiture, parce que l’ADAM reflètera le caractère et le style de vie de son propriétaire, » analyse Thomas Sedran.

Les études prévoient que le segment lifestyle sur lequel l’ADAM va se placer va continuer à croître régulièrement au cours des prochaines années. Depuis 2000, les ventes de voitures tendance du segment A (autour de 3,70 m de long) ont augmenté d’environ 30%, et celle de berlines de luxe du segment B (autour de 4,00 m de long) de plus de 110%. En 2011, près de 630.000 unités de ces voitures branchées ont été immatriculées en Europe, contre 450.000 en 2008. Opel veut aujourd’hui conquérir ce marché en expansion avec l’ADAM. Il existe une demande particulièrement forte pour les citadines en Italie, qui pourrait devenir le plus grand marché de l’ADAM. Les autres grands marchés pour la nouvelle citadine lifestyle d’Opel seront l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France et les Pays-Bas.

Made in Germany : d’Eisenach aux routes d’Europe

Les carnets de commandes pour l’Opel ADAM ont été ouverts en septembre, et elle arrivera chez les concessionnaires au printemps 2013. Fait remarquable : non seulement l’ADAM a été conçue Allemagne – à l’International Technical and Development Center (ITDC) de Rüsselsheim – mais elle sera en outre produite en Allemagne. Opel est le seul constructeur automobile à avoir pris une telle décision pour une petite voiture, un choix dicté par la grande flexibilité de l’usine d’Eisenach. Opel modernise régulièrement les installations d’Eisenach pour répondre aux normes les plus récentes. 190 millions d’euros ont été investis pour la mise en production de l’ADAM, dont 120 millions ont été consacrés à l’usine elle-même. Cet investissement s’est fait dans de nouveaux bâtiments et des installations de production nouvelles, de toute dernière génération. Dans peu de temps, sortiront des chaines d’Eisenach la Corsa mais aussi l’Opel ADAM – qui sera exclusivement « Made in Germany ».

Links